Boutique faunique

Produits exclusifs de la Fondation de la faune

Timbres

Rainette faux-grillon de l'Ouest de Ghislain Caron (2006)

<i>Rainette faux-grillon de l'Ouest</i> de  Ghislain Caron (2006)


Depuis 1988, la Fondation de la faune émet annuellement un timbre de conservation. Sa vente fait partie du financement général de la Fondation ; de plus, il a une valeur éducative importante. Chaque année, une œuvre originale d'un peintre québécois est sélectionnée pour illustrer le timbre.

Ces timbres sont des objets de collection et leur valeur peut augmenter d'année en année. Il s'agit d'un investissement. Les collectionneurs des timbres de la Fondation de la faune se retrouvent aux quatre coins de la planète.

La Fondation de la faune du Québec vous offre la 19e édition de son timbre de conservation des habitats fauniques du Québec. Pour cette année 2006, elle a retenu l’œuvre remarquable de l’artiste Ghislain Caron intitulée Rainette faux-grillon de l'Ouest, qui représente la rainette dans son habitat naturel.

Rappelons que Ghislain Caron est de retour parmi les auteurs de la prestigieuse collection de timbres de la Fondation de la faune. En 1993, son œuvre Faucon pèlerin était sélectionnée pour la 6e édition du timbre.


L'ARTISTE GHISLAIN CARON
Montréalais d'origine, le peintre naturaliste Ghislain Caron est né le 11 mars 1965. Deuxième d'une famille de quatre enfants, c'est à Laval, où la famille a déménagé en 1971, qu'il s'initie aux joies de la nature.

À 17 ans, il signe son premier contrat : 166 illustrations pour le bouquin Trucs et secrets de pêche. Par la suite, il illustre régulièrement les magazines Techniques de pêche et Lacs et Forêts, puis Serge-J. Vincent fait appel à lui pour son livre Pêche à la mouche.

En 1989, le gouvernement du Québec lui commande un tableau d'un harfang des neiges en vol destiné à être remis à un haut dignitaire. Le tableau exécuté, il est offert en cadeau au Prince Philip, duc d'Édimbourg, lors de sa visite au Québec en mai de la même année.

Peu après, le cinéaste d'animation Frédéric Back lui propose de devenir son assistant-illustrateur pour son prochain film portant sur le fleuve Saint-Laurent. Il entre donc à la Société Radio-Canada en septembre 1989.

En 1993, la Fondation de la faune du Québec reproduit, sous forme de timbre de conservation et de collection, une acrylique de Ghislain Caron, Faucon pèlerin. Le feuillet de quatre timbres a remporté, en 1994, la palme d'or dans la catégorie Imprimés d'art, lors du 19e concours international Gallery of Superb Printing, à Buffalo.

Autodidacte de nature, c'est à travers les livres d'art et les expositions dans les galeries et les musées qu'il apprend. Ses amis artistes tels que Gilles Archambault, Daniel Grenier, Gisèle Grenier et Robert Gérard sont pour lui sources de conseils précieux et de critiques favorables, parfois dures mais toujours positives.

Au printemps 1995, l’artiste s’attaque à un projet de taille : l’illustration complète du guide d’identification Les oiseaux du Québec et des maritimes, qui verra le jour après plus de 2 ans de travail intense. Écrit par Jean Paquin et édité chez Michel Quintin en mars 1998, ce livre a en effet nécessité près de l 000 illustrations d’oiseaux qui souvent, sont accompagnés d’une parcelle de leur habitat, le tout étant réparti sur 79 planches hautes en couleurs. Dès la sortie du livre en magasins, le public amateur d’ornithologie est séduit et conquis, les médias électroniques et la presse écrite en font l’éloge et les entrevues se succèdent dans la province et à l’extérieur. Ce guide, le premier en Amérique du Nord à avoir été rédigé en français sur ce sujet, entraîna dans son sillage d’autres contrats d’illustration de volumes pour Ghislain, notamment aux États-Unis, où une maison d’édition lancera un livre sur les oiseaux au tout début de 1999.

À la fin de l’été 1998, deux biologistes font appel à Ghislain Caron, lui proposant de réaliser l’illustration d’une étiquette de bière, une première pour l’artiste. L’œuvre doit représenter le Chevalier cuivré, un poisson endémique au Québec dont il ne reste plus que quelques centaines d’individus.

Toujours inquiet du sort réservé aux espèces menacées, Ghislain fut heureux de répondre à l’invitation d’Andrée Gendron et Alain Branchaud qui ont initié et coordonné ce projet, premier pas d’un programme beaucoup plus vaste de sensibilisation du grand public. Les profits de la vente de cette bière rousse, brassée par le Cheval Blanc et baptisée Rescousse, ainsi que les affiches produites par la même occasion, iront nourrir un fonds spécial à la Fondation de la faune du Québec.

En 2005, la Fondation de la faune du Québec sélectionne son œuvre Rainette faux-grillon de l'Ouest, pour illustrer le 19e timbre de conservation des habitats 2006 et la reproduction à tirage limité.

Rainette faux-grillon de l'Ouest
La rainette faux-grillon de l’Ouest est sûrement la plus petite des anoures (grenouilles, rainettes et crapauds) qui vivent au Québec. Bien que minuscule (2,1 à 3,7 cm), elle sait se faire entendre dès les premières journées chaudes du printemps. Les mares temporaires et les fossés deviennent des salles de concert qui réjouissent nos oreilles lorsque le mâle lance son chant nuptial dans l’espoir d’attirer sa belle.

Cette rainette se nourrit d’insectes et d’invertébrés de petites tailles (fourmi, araignée et mouche) et pendant l’hiver, elle s’endort sous les feuilles mortes.

Le danger que nos printemps deviennent silencieux n’est pas écarté.  La diminution du nombre de mares et de fossés causée par certaines activités humaines entraîne une baisse considérable de la population de rainette.  Elle est identifiée comme espèce vulnérable du Québec.

Il reste de l’espoir depuis que le gouvernement du Québec, plusieurs organismes du milieu et des citoyens se sont portés à sa défense. Des villes et des municipalités ont même revu leur plan d’aménagement afin de faire une plus grande place à cette minuscule rainette.
Détails
Pour commander les timbres :
Rousseau timbres et monnaies
585, rue Sainte-Catherine ouest
5e étage
Montréal (Québec) H3B 3Y5
Téléphone : (514) 284-8686
Sans frais : 1 800 561-9977
www.rousseaucollections.com
Courriel : rousseaucollections@bellnet.ca
Design Web par Acolyte