Boutique faunique

Produits exclusifs de la Fondation de la faune

Timbres

Pic à tête rouge, de Daniel Gagné (2011)

<i>Pic à tête rouge</i>, de Daniel Gagné (2011)


Le 24e timbre de la Fondation: Pic à tête rouge, de Daniel Gagné

Depuis 1988, la Fondation de la faune émet annuellement un timbre de conservation. Sa vente fait partie du financement général de la Fondation ; de plus, il a une valeur éducative importante. Chaque année, une œuvre originale d'un peintre québécois est sélectionnée pour illustrer le timbre.

Ces timbres sont des objets de collection et leur valeur peut augmenter d'année en année. Il s'agit d'un investissement. Les collectionneurs des timbres de la Fondation de la faune se retrouvent aux quatre coins de la planète.

L'ARTISTE DANIEL GAGNÉ

Daniel Gagné naît en 1965. Tout jeune, il dessine déjà des mammifères et des oiseaux.
À l'école, il excelle en biologie. Ses études en arts plastiques
et en sciences l'amènent à une fine interprétation de la nature
qui est également enrichie par de nombreuses heures d’observation dans la nature. 

Il habite maintenant le petit village de Norbertville,
dans les Bois-Francs, au pied des Appalaches, ce qui lui permet de s'aventurer en montagne ou encore en bordure de ruisseaux et de rivières, en quête de nouvelles scènes qu'il croque sur le vif.
Autodidacte, il utilise surtout l'acrylique et, à l'occasion, l’huile, l'encre et le crayon.

Il a publié un timbre de conservation avec la Fondation de la faune du Québec (la loutre de rivière, en 1999). Il a aussi participé à plusieurs des illustrations figurant dans l’Atlas saisonnier des oiseaux du Québec.

Le pic à tête rouge
Le Québec méridional représente la limite nord de l’aire de répartition de cet élégant pic dont l’apparence du mâle est identique à celle de la femelle. Autrefois considéré nuisible en raison d’une croyance voulant qu’il s’alimente principalement de fruits, nous savons maintenant que le Pic à tête rouge est friand d’insectes. De fait, on estime qu’un adulte peut consommer jusqu’à 600 insectes à l’heure ! La présence au Québec de cet oiseau superbe est sérieusement compromise par la disparition de son habitat de nidification, une résultante de la vision à court terme de l’homme. La nidification de l’espèce à l’été 2010 dans la région de Mayo en Outaouais représente une lueur d’espoir pour le rétablissement de cette espèce en péril. Cette mention de nidification est la seule enregistrée au Québec depuis une dizaine d’années.

Détails
Pour commander les timbres :
Rousseau timbres et monnaies à La Baie
585, rue Sainte-Catherine ouest
5e étage
Montréal (Québec) H3B 3Y5
Téléphone : (514) 284-8686
Sans frais : 1 800 561-9977
www.rousseaucollections.com
Courriel :  info@rousseaucollections.com
Design Web par Acolyte