Boutique faunique

Produits exclusifs de la Fondation de la faune

Timbres

Song of Winter de Jean-Baptiste Monge (2019)

<i> Song of Winter </i> de Jean-Baptiste Monge (2019)


Jean-Baptiste Monge est né à Nantes en France en 1971. Autodidacte, très curieux et imaginatif, il va créer tout un univers de fées, de gobelins et d'animaux en peinture dès les années 90. Durant les 16 années suivantes, il fera vivre cette passion par l'écriture et l'illustration avec un éditeur français. Son univers féérique et unique remporte de nombreux prix en Europe comme en Amérique du Nord, et ses peintures font l'objet de nombreuses expositions en solo et collectives. 

En 2010, Jean-Baptiste Monge décide de poursuivre sa carrière artistique au Québec. Il crée sa propre maison d'édition, Goblin's WAY, avec son épouse pour éditer ses propres projets. Il partage aussi son temps comme enseignant dans une école montréalaise et « freelancer » pour les studios d'animation en tant que designer de personnages sur des productions montréalaises et américaines.

Il devient citoyen canadien en 2017 et, en 2018, dans son nouveau studio dans les Laurentides, il décide de se recentrer sur une de ses premières passions : les animaux, en participant pour la première fois à des concours nationaux tel celui du timbre canard et celui de la Fondation de la faune du Québec.


Song of Winter — Pygargue à tête blanche

Lorsque les Pères fondateurs des États-Unis cherchaient un oiseau emblématique pour les représenter, Benjamin Franklin désirait que ce soit le dindon sauvage. Il a presque réussi à les convaincre. C’est finalement le pygargue à tête blanche qui a été choisi pour être le symbole de la nouvelle nation. Pendant les 200 années qui ont suivi, les Américains ont fait la guerre à leur oiseau national jusqu'à ce qu'il soit éliminé dans près de 48 États. Des primes étaient d’ailleurs payées pour les oiseaux morts. L'Alaska était le dernier foyer de ces oiseaux à l’état sauvage.

Vers la fin du 20e siècle, grâce à l’émergence du mouvement pour la conservation, la protection et la réintroduction de ces oiseaux ont permis à la population de pygargues à tête blanche de croître. Au Québec, ils sont présents en nombre important. Le retour étonnant de cette population prouve.


Pour commander les timbres :

Rousseau timbres et monnaies
585, rue Sainte-Catherine ouest
5e étage
Montréal (Québec) H3B 3Y5
Téléphone : (514) 284-8686
Sans frais : 1 800 561-9977
www.rousseaucollections.com
Courriel : rousseaucollections@bellnet.ca


Design Web par Acolyte