À la une

JOURNÉES D’INITIATION À LA CHASSE À LA SAUVAGINE DANS LA RÉGION DE QUÉBEC

27 septembre 2010
La Fondation de la faune du Québec a appuyé financièrement l’Association des sauvaginiers de la grande région de Québec (ASGRQ) pour l’organisation de plusieurs journées d’initiation à la chasse à la sauvagine sur ce territoire. Le but de ces activités était de créer une relève informée, respectueuse de la faune et consciente des effets positifs de la chasse sur la faune et, indirectement, sur les habitats fauniques.

Une première journée thématique a eu lieu en mai à Neuville : elle comprenait une formation théorique sur la gestion des oiseaux migrateurs, sur la sauvagine et ses habitats, l’éthique de chasse et les techniques d’appel, ainsi qu’une visite au marais Léon-Provancher en compagnie de guides ornithologiques pour permettre aux apprentis chasseurs d’identifier et d’observer la sauvagine.

Au Club de tir Beauséjour de Saint-Jean-Chrysostome, des apprentis ont pu apprendre les rudiments du tir à la volée ainsi que des conseils de sécurité grâce à la participation de douze bénévoles de l’ASGRQ. L’automne dernier, dans Portneuf, quelques adultes ont pu découvrir la chasse à la sauvagine, accompagnés de guides de chasse professionnels. Également, une soirée a eu lieu à la fin de la saison de chasse, en novembre dernier, au cours de laquelle les participants aux activités d’initiation ont reçu une carte de membre et un diplôme, en plus de goûter des mets de gibier cuisinés par les membres de l’Association.

La Fondation de la faune du Québec tient à souligner le travail des bénévoles de l’ASGRQ dans ce projet.

Le saviez-vous?
La sauvagine, ou gibier d’eau, désigne la famille des anatidés qui regroupe les oies, les canards et les cygnes. On chasse la sauvagine à l’automne et au printemps, près des plans d’eau.

Pourquoi chasser la sauvagine? Notamment, parce qu’il y a surabondance de certaines espèces, comme la Grande Oie des neiges, dont la population mondiale dépasse le million d’individus, ce qui déséquilibre les milieux naturels : rareté de la nourriture, nuisance à d’autres espèces, destruction de récoltes, etc.

Pour en savoir plus : www.pourquoichasser.com


La Fondation de la faune du Québec a pour mission de promouvoir la conservation et la mise en valeur de la faune et de ses habitats. C’est pourquoi elle soutient depuis 1987 plus de 1 000 organismes qui protègent cette richesse unique partout au Québec, créant ainsi un véritable mouvement faunique.

— 30 —

Source :
M. Benoît Mercille
Directeur des communications et des partenariats financiers
418 644-7926, poste 132
benoit.mercille@fondationdelafaune.qc.ca

Renseignements :
M. Marcel Quirion
Coordonnateur de projets
418 644-7926, poste 134
marcel.quirion@fondationdelafaune.qc.ca

Télécharger ce communiqué (94,42 Ko)
Design Web par Acolyte