À la une

DES OUTILS POUR PROMOUVOIR LE RÉSEAU D’OBSERVATION DE LA BIODIVERSITÉ DU NORD-DU-QUÉBEC

12 octobre 2010
La Fondation de la faune du Québec a versé une subvention de 15 000 $ provenant de son programme Découvrir les habitats fauniques pour la mise sur pied du Réseau d’observation de la biodiversité du Nord-du-Québec, un projet d’une valeur de 109 600 $. L’organisme FaunENord, qui oeuvre à la promotion et à l'aménagement durable des ressources fauniques et des écosystèmes, a orchestré ce projet qui visait trois objectifs : protéger les milieux exceptionnels du Nord-du-Québec, sensibiliser le grand public, les municipalités et les communautés à leur sauvegarde et développer l’offre touristique régionale.

À la suite de la caractérisation des sites potentiels, une pochette d’information touristique contenant une carte, des outils de localisation et des fiches descriptives des lieux a été produite. Des panneaux d’interprétation ont aussi été installés sur chacun des sites. Pour commander la pochette d’information : http://www.faunenord.icr.qc.ca/contact.php

Ce projet n’aurait été possible sans la collaboration de FaunENord, des neuf communautés cries du Nord-du-Québec, des sept communautés jamésiennes, de la Fondation Hydro-Québec pour l’environnement, du ministère des Affaires municipales, des Régions et de l’Occupation du territoire, du Fonds de développement de la Conférence régionale des élus de la Baie-James, du Fonds de l’environnement de Shell, de Tourisme Baie-James, de Cree Outfitting and Tourism Association ainsi que des Sociétés d’aide au développement des collectivités de Chibougamau-Chapais, de Matagami et de Barraute-Senneterre-Quévillon.

Le saviez-vous?
Le Nord-du-Québec regorge d’une biodiversité surprenante malgré sa latitude élevée. Un animal bien connu de ce territoire est le caribou des bois. Ce cervidé regroupe trois écotypes, ou sous-espèces : forestier, montagnard et toundrique. Le Nord-du-Québec abrite plus de 750 000 caribous toundriques répartis en deux grands troupeaux : celui de la rivière aux Feuilles et celui de la rivière George. Ce caribou est le seul à présenter un comportement migratoire, soit des déplacements impressionnants de plusieurs milliers de bêtes en troupeau. Certains caribous peuvent parcourir 6 000 kilomètres en une seule année! Pour de plus amples renseignements : http://www.mrnf.gouv.qc.ca/faune/chasse/gibiers/caribou.jsp


La Fondation de la faune du Québec a pour mission de promouvoir la conservation et la mise en valeur de la faune et de ses habitats. C’est pourquoi elle soutient depuis 1987 plus de 1 000 organismes qui protègent cette richesse unique partout au Québec, créant ainsi un véritable mouvement faunique.

— 30 —

Source :
M. Benoît Mercille
Directeur des communications
et des partenariats financiers
418 644-7926, poste 132
benoit.mercille@fondationdelafaune.qc.ca

Renseignements :
Mme Christine Bélanger
Coordonnatrice de projets
418 644-7926, poste 123
christine.belanger@fondationdelafaune.qc.ca

Télécharger ce communiqué (104,82 Ko)
Design Web par Acolyte