À la une

BILAN 2010 DES ACTIVITÉS DE LA FONDATION DE LA FAUNE DU QUÉBEC DANS LES RÉGIONS DE L’ABITIBI-TÉMISCAMINGUE ET DU NORD-DU-QUÉBEC

21 février 2011
En 2010, la Fondation de la faune a soutenu plus de 200 projets fauniques partout au Québec, dont huit projets dans la région de l’Abitibi-Témiscamingue et du Nord-du-Québec. En effet, huit organisations de ces régions ont bénéficié de l’aide de la Fondation pour un montant total de 121 129 $ (voir tableau des projets fauniques). Cette aide financière a permis la réalisation de différentes initiatives visant la conservation et la mise en valeur de la faune et de ses habitats.

Mentionnons l’implication des communautés autochtones dans la conservation de la faune en Abitibi-Témiscamingue. Par exemple, le Conseil des Anicinapek de Kitcisakik a mis en place un plan de gestion intégrée de l'orignal conjointement avec les acteurs du milieu, soit la Société des établissements de plein air du Québec et le ministère des Ressources naturelles et de la Faune. Également, un projet du Conseil tribal de la nation algonquine Anishinabeg a permis de former les intervenants en ressources naturelles de six communautés algonquines de la région sur l’habitat du poisson et les habitats humides afin qu’ils veillent à leur protection et à leur restauration.

Par ailleurs, dans le cadre de son programme Pêche en herbe, la Fondation a soutenu un total de 155 activités pour l’initiation de plus de 18 000 jeunes Québécois et Québécoises, dont quinze projets qui ont permis à 1 391 jeunes des régions de l’Abitibi-Témiscamingue et du Nord-du-Québec de découvrir les plaisirs et les techniques de la pêche (voir tableau des projets Pêche en herbe). Notons la collaboration entre la Ville de Rouyn-Noranda et de l’Association des chasseurs et pêcheurs de Rouyn-Noranda pour la réalisation d’une activité qui a accueilli plus de 340 jeunes à l’été 2010.

Pour André Martin, président-directeur général de la Fondation de la faune, « ces organisations des régions de l’Abitibi-Témiscamingue et du Nord-du-Québec, souvent dirigées par des bénévoles, sont activement impliquées dans la conservation et la mise en valeur des habitats fauniques. Rappelons que la faune constitue une grande richesse aux plans économique et social, dans ces régions comme partout au Québec. La Fondation est particulièrement fière de souligner le travail et de soutenir les efforts de ces organisations qui oeuvrent pour notre patrimoine naturel québécois. »

La Fondation de la faune du Québec a pour mission de promouvoir la conservation et la mise en valeur de la faune et de ses habitats. C’est pourquoi elle soutient depuis 1997 plus de 1 000 organismes qui protègent cette richesse unique partout au Québec, créant ainsi un véritable mouvement faunique.

- 30 -

Source :
M. Benoît Mercille
Directeur des communications et des partenariats financiers
418 644-7926, poste 132
benoit.mercille@fondationdelafaune.qc.ca

Télécharger ce communiqué (103,97 Ko)
Design Web par Acolyte