À la une

BILAN 2010 DES ACTIVITÉS DE LA FONDATION DE LA FAUNE DU QUÉBEC DANS LA RÉGION DE L’ESTRIE

28 février 2011
En 2010, la Fondation de la faune a soutenu plus de 200 projets fauniques partout au Québec, dont sept projets dans la région de l’Estrie. En effet, cinq organisations de cette région ont bénéficié de l’aide de la Fondation pour un montant total de 81 515 $ (voir tableau des projets fauniques). Cette aide financière a permis la réalisation de différentes initiatives visant la conservation et la mise en valeur de la faune et de ses habitats.

La conservation est à l’honneur dans la région de l’Estrie, entre autres, par la réalisation d’un projet de conservation volontaire des milieux humides forestiers par des propriétaires de boisés privés. De plus, l’organisme Corridor appalachien poursuit la protection des milieux naturels au cœur même des Cantons de l’Est où se trouvent des espèces menacées et vulnérables, comme la Grive de Bicknell, le petit blongios et la tortue des bois. S’ajoute à cela un projet de mise en valeur de l’habitat du cerf de Virginie sur des terres privées dans un contexte de développement durable, c’est-à-dire avec le souci d’intégrer la sylviculture, la protection et l’aménagement des habitats fauniques, de même que le maintien de la biodiversité.

Par ailleurs, dans le programme Pêche en herbe, la Fondation a soutenu un total de 155 activités pour l’initiation de plus de 18 000 jeunes Québécois et Québécoises, dont seize projets qui ont permis à 1 235 jeunes de la région de l’Estrie de découvrir les plaisirs et les techniques de la pêche (voir tableau des projets Pêche en herbe). Notons l’activité multigénérationnelle organisée par Loisirs Saint-Adrien qui a rassemblé parents et grands-parents pour l’initiation de soixante jeunes nouveaux pêcheurs.

Pour André Martin, président-directeur général de la Fondation de la faune, « ces organisations de la région de l’Estrie, souvent dirigées par des bénévoles, sont activement engagées dans la conservation et la mise en valeur des habitats fauniques. Rappelons que la faune constitue une grande richesse aux plans économique et social, dans cette région comme partout au Québec. La Fondation est particulièrement fière de souligner le travail et de soutenir les efforts de ces organisations qui œuvrent pour notre patrimoine naturel québécois. »

La Fondation de la faune du Québec a pour mission de promouvoir la conservation et la mise en valeur de la faune et de ses habitats. C’est pourquoi elle soutient depuis 1987 plus de 1 000 organismes qui protègent cette richesse unique partout au Québec, créant ainsi un véritable mouvement faunique.

- 30 -

Source :
M. Benoît Mercille
Directeur des communications et des partenariats financiers
418 644-7926, poste 132
benoit.mercille@fondationdelafaune.qc.ca

Télécharger ce communiqué (103,64 Ko)
Design Web par Acolyte