À la une

L’ÎLE-DU-HAVRE-AUBERT, UNE INITIATIVE POUR LA CONSERVATION DES MILIEUX HUMIDES

11 mai 2011
La Fondation de la faune du Québec a octroyé une aide financière de 8 000 $ à la Société de conservation des Îles-de-la-Madeleine (SCIM) pour son projet de conservation à l’Île-du-Havre-Aubert. Cette initiative visait à produire un document de référence qui fournira de l’information pertinente à l’organisme, et à d’autres intervenants du milieu, afin d’avoir une meilleure connaissance de la composition des habitats et ainsi mieux orienter les activités de protection et de sensibilisation sur ces terres privées.

Avec sa superficie de 58 km2, qui en fait la plus vaste des îles de l’archipel des Îles-de-la-Madeleine, l’Île-du-Havre-Aubert regorge d’une biodiversité unique, mais d’une fragilité évidente. Conséquemment, le projet de documentation de la SCIM a été mis sur pied dans l’optique de préserver ces milieux naturels situés au centre de la vie des 2 500 personnes majoritairement francophones de l’Île.

Cette subvention a été accordée dans le cadre du programme « Protéger les habitats fauniques » de la Fondation de la faune pour soutenir les organismes souhaitant acquérir et préserver des terrains qui constituent des habitats de grande qualité pour la faune et qui sont particulièrement menacés.

Le saviez-vous ?
La SCIM est un organisme à but non lucratif dont l’objectif est de transmettre aux générations futures la beauté et la richesse des espaces naturels des Îles-de-la-Madeleine.

Elle s’est donnée pour mission, entre autres, de protéger les sites naturels abritant des espèces et des espaces d’intérêt écologique aux Îles-de-la-Madeleine et de veiller au maintien ou au développement des activités humaines qui valorisent, sans la compromettre, la richesse du milieu naturel.


La Fondation de la faune du Québec a pour mission de promouvoir la conservation et la mise en valeur de la faune et de ses habitats. C’est pourquoi elle soutient depuis 1987 plus de 1 000 organismes qui protègent cette richesse unique partout au Québec, créant ainsi un véritable mouvement faunique.

— 30 —

Source :
M. Benoît Mercille
Directeur des communications et des partenariats financiers
418 644-7926, poste 132
benoit.mercille@fondationdelafaune.qc.ca

Renseignements :
Mme Christine Bélanger
Coordonnatrice de projets
418 644-7926, poste 123
christine.belanger@fondationdelafaune.qc.ca

Télécharger ce communiqué (104,75 Ko)
Design Web par Acolyte