À la une

À LA DÉCOUVERTE DU CASTOR, POUR UNE MEILLEURE COHABITATION

19 septembre 2011
La Fondation de la faune du Québec, dans le cadre de son programme Découvrir les habitats fauniques, est fière d’annoncer son partenariat avec l’Alliance pour une gestion intégrée et responsable du bassin versant de la rivière du Diable (AGIR pour la Diable). Les organismes de bassin versant (OBV) suivants collaboreront étroitement avec AGIR pour le développement des outils de sensibilisation prévus au mandat : Abrinord (OBV de la rivière du Nord), COBALI (OBV de la rivière du Lièvre) et l’OBV des rivières Rouge, Petite Nation et Saumon.

Le projet À la découverte du castor, pour une meilleure cohabitation ! amorcé en avril dernier, vise à sensibiliser la population à l’habitat du castor et à l’importance de le préserver et de cohabiter avec celui-ci. Il permettra également de former des intervenants clés et autres partenaires du milieu. La raison d’être de cette formation est de protéger et de mettre en valeur l’habitat du castor, tout en prévenant et en contrôlant certains impacts liés à sa présence.

Le projet touche plus particulièrement les municipalités de la MRC des Laurentides, de la MRC d’Antoine-Labelle et de la MRC Papineau où la cohabitation entre l’Homme et cette espèce s’avère relativement difficile en raison de l’important développement immobilier prépondérant sur ce territoire.

En plus de la formation, un dépliant informatif sera mis à profit comme moyen pour mener à bien le projet.

À la découverte du castor, pour une meilleure cohabitation ! est possible grâce à la contribution de la Fondation de la faune et la collaboration de nombreux partenaires régionaux soit les MRC des Laurentides, Antoine-Labelle et Papineau, les trois organismes de bassin versant cités plus haut, la Conférence régionale des élus de l’Outaouais et le ministère des Ressources naturelles et de la Faune.

La Fondation de la faune du Québec a pour mission de promouvoir la conservation et la mise en valeur de la faune et de ses habitats. C’est pourquoi elle soutient depuis 1987 plus de 1 000 organismes qui protègent cette richesse unique partout au Québec, créant ainsi un véritable mouvement faunique.


- 30 -

Source :
Mme Geneviève Lacroix
Coordonnatrice de projets
418 644-7926, poste 139
genevieve.lacroix@fondationdelafaune.qc.ca

Renseignements :
M. Marcel Quirion
Coordonnateur de projets
418 644-7926, poste 134
marcel.quirion@fondationdelafaune.qc.ca

Télécharger ce communiqué (103 Ko)
Design Web par Acolyte