À la une

UNE APPROCHE AGRICULTURE-FAUNE NOVATRICE À LA RIVIÈRE DES FÈVES

19 septembre 2013
Le Club-conseil en agroenvironnement Agro-Moisson Lac Saint-Louis (CCAM) finalise un important projet dans le bassin versant de la rivière des Fèves, situé en Montérégie, grâce au soutien financier de la Fondation de la faune du Québec et son programme Mise en valeur de la biodiversité en milieu agricole.

La vaste majorité du territoire du bassin versant de la rivière des Fèves est occupé par l’agriculture, laissant peu de place aux milieux humides. Le CCAM a donc entrepris différentes actions pour ajouter et mettre en valeur les habitats fauniques, assurer la protection des milieux naturels et garantir la participation des producteurs agricoles dans la préservation de la biodiversité sur leurs terres.

À l’été 2012, un inventaire des poissons dans la rivière des Fèves a permis de relever la présence d’une vingtaine d’espèces de poisson, dont le mené d’herbe, un poisson désigné vulnérable au Québec. Cette découverte a modifié les plans d’aménagement prévus initialement. Ainsi, pour favoriser cette espèce, la remise en eau d’un ancien méandre a été réalisée cet été. Cet automne, le CCAM procédera à la plantation d’arbustes et de trèfles pour végétaliser les bandes riveraines du nouveau méandre. En plus de contribuer au rétablissement du mené d’herbe, ce riche milieu sera utilisé par différentes espèces, comme le grand brochet, l’achigan à petite bouche et le canard colvert.

Parallèlement aux aménagements, des cahiers du propriétaire personnalisés ont été remis à quatre producteurs agricoles du bassin versant. Ces derniers ont également signé une déclaration d’intention, qui constitue un engagement moral à conserver le caractère naturel de leur propriété, et si possible, à l’améliorer.

Ce projet faunique s’inscrit dans un vaste projet visant à réduire la pollution liée à la pratique de l’agriculture dans le bassin de la rivière des Fèves. Pour y parvenir, différentes stratégies d’aménagement, telles que la plantation de bandes riveraines qui retiennent les produits avant qu'ils n'atteignent la rivière, l’installation d'avaloir et la protection de drains sont mises de l’avant.

Le programme de Mise en valeur de la biodiversité en milieu agricole, soutenu financièrement par Syngenta et le projet Eau Bleue de RBC, est un programme d’aide financière aux initiatives de protection et de mise en valeur des habitats fauniques dans de petits et moyens bassins versants en milieu agricole. Le projet de la rivière des Fèves a également pu compter sur le soutien de la Société de conservation et d’aménagement du bassin de la rivière Châteauguay (SCABRIC), du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec, du ministère du Développement durable, de l’Environnement, de la Faune et des Parcs du Québec, de l’Union des producteurs agricoles et du Regroupement des agriculteurs en amélioration continue (RAAC).

À propos de la Fondation de la faune
La Fondation de la faune du Québec a pour mission de promouvoir la conservation et la mise en valeur de la faune et de ses habitats. C’est grâce à la contribution de plus d’un million de chasseurs, pêcheurs et trappeurs du Québec, des milliers de donateurs et de détenteurs de la carte Nature VISA Desjardins et des nombreuses entreprises privées que la Fondation soutient depuis 25 ans plus de 2 000 organismes partout au Québec, créant un véritable mouvement faunique.

- 30 -

Source :
Mme Geneviève Lacroix
Coordonnatrice de projets
418 644-7926, poste 139
genevieve.lacroix@fondationdelafaune.qc.ca

Renseignements :
M. Sébastien Rioux
Coordonnateur de projets
418 644-7926, poste 122
sebastien.rioux@fondationdelafaune.qc.ca

Télécharger ce communiqué (98,79 Ko)
Design Web par Acolyte