À la une

VINGT-HUIT PROJETS DÉDIÉS À LA FAUNE EN DANGER DU QUÉBEC

16 avril 2014
La Fondation de la faune du Québec est heureuse d’annoncer les 28 projets qui recevront une aide financière du programme Faune en danger, pour un investissement total de 333 900 $. Ainsi, 26 promoteurs répartis dans plus de dix régions administratives du Québec se consacreront à protéger et mettre en valeur les habitats de plus de quatorze d’espèces indigènes menacées ou vulnérables.

À titre d’exemple, la Société canadienne pour la conservation de la nature assurera la protection d’une propriété située dans le secteur du Havre aux Basques aux Îles-de-la-Madeleine. Constituée de milieux humides et de dunes, cette propriété de 41,7 hectares est un acquis d’importance puisqu’elle se trouve à proximité d'un site de nidification du pluvier siffleur, une espèce désignée menacée au Québec.

Également, Ciel et Terre (Centre d'information sur l'environnement de Longueuil) poursuit ses actions de protection de la rainette faux-grillon en Montérégie. Cette espèce nécessite une attention particulière en raison de sa situation précaire et des pressions de développement toujours présentes dans son habitat. Les efforts des dernières années commencent à se faire sentir et se traduisent par l’engagement concret des municipalités de Boucherville et Longueuil, un atout majeur pour la protection de l’habitat de cet amphibien.

« La Fondation est heureuse d’aider des organismes qui collaborent avec plusieurs partenaires pour la réalisation de leur projet. L’expertise de ces organismes, couplée au soutien de différents acteurs locaux, assure une meilleure réussite des actions de protection et de mise en valeur des habitats fauniques des espèces menacées ou vulnérables, » souligne André Martin, président-directeur général de la Fondation de la faune.

La Fondation rappelle que d’autres initiatives se retrouvent sur le Répertoire sur la biodiversité et les espèces en danger, qui regroupe des ressources liées à la biodiversité et aux espèces fauniques en situation précaire (outils cartographiques, banques de données, publications, informations sur des organismes, etc.). Il s’adresse à toute personne intéressée par la biodiversité ou à la recherche d'outils pour la prendre en compte dans ses projets d’aménagement, de développement ou de conservation. Ce répertoire, une initiative conjointe avec le ministère du Développement durable, de l’Environnement, de la Faune et des Parcs, est mis à jour régulièrement.

Le programme Faune en danger bénéficie d’un partenariat avec l’organisme Projet Rescousse et la microbrasserie Dieu du Ciel ! qui ont mis en marché une bière de dégustation, la Rescousse, pour promouvoir la cause des espèces menacées. Ainsi, pour chaque bouteille vendue, un montant de onze cents est investi dans les projets soutenus par le programme.


À propos
La Fondation de la faune du Québec a pour mission de promouvoir la conservation et la mise en valeur de la faune et de ses habitats. C’est grâce à la contribution de plus d’un million de chasseurs, pêcheurs et trappeurs du Québec, des milliers de donateurs et de détenteurs de la carte Nature VISA Desjardins et des nombreuses entreprises privées que la Fondation soutient depuis 1987 plus de 2 000 organismes partout au Québec, créant un véritable mouvement faunique.

- 30 -

Source :
Mme Geneviève Lacroix
Coordonnatrice de projets
418 644-7926, poste 139
genevieve.lacroix@fondationdelafaune.qc.ca

Renseignements :
Mme Annabelle Avery
Coordonnatrice de projets
418 644-7926, poste 120
annabelle.avery@fondationdelafaune.qc.ca

Télécharger ce communiqué (152,33 Ko)
Design Web par Acolyte