À la une

UNE SEMAINE EN NATURE POUR DE JEUNES URBAINS

27 mars 2015
Le Camp Écolo d’Héritage Saint-Bernard accueillera une quarantaine de jeunes provenant de milieux défavorisés, grâce au soutien financier de la Fondation de la faune du Québec et du Fonds nature Madeleine-Auclair.

Durant une semaine à l’été 2015, les jeunes qui participeront au Camp Écolo feront la découverte des attraits naturels du refuge faunique Marguerite-D’Youville, situé sur l’île Saint-Bernard, tels que les marais, les prairies, l’érablière à caryers et la chênaie. La diversité des activités sportives et artistiques auxquelles ils participeront pendant leur séjour favorisera le développement d’un lien d’attachement envers les milieux naturels, et possiblement d’une plus grande sensibilité à leur protection et à leur conservation. Des ateliers fauniques leur seront présentés et ils seront invités à participer à une œuvre artistique collective qui sera par la suite exposée.

« En plus d’offrir une expérience enrichissante pour ces jeunes, cette initiative contribuera à contrer le décrochage nature, un phénomène lié au fait qu’un nombre important d’habitants des agglomérations urbaines n’a presque plus de contact avec la nature », souligne M. André Martin, président-directeur général de la Fondation de la faune du Québec.

Le Fonds Nature Madeleine-Auclair a été créé par Réjean Dumas à la mémoire de sa mère, Madeleine Auclair. Femme engagée et d’avant-garde, Madame Auclair avait compris les liens entre la nature, la santé du corps et celle de l’esprit. Le Fonds vise à stimuler la conservation et la renaturalisation d’habitats fauniques dans la vallée du Saint-Laurent à des fins de conservation perpétuelle de la faune et des milieux naturels, tout en faisant la promotion de l’utilisation de ces espaces pour l’expression des arts, de l’activité physique et de l’éducation.

À propos
La Fondation de la faune du Québec a pour mission de promouvoir la conservation et la mise en valeur de la faune et de ses habitats. C’est grâce à la contribution de plus d’un million de chasseurs, de pêcheurs et de trappeurs du Québec, des milliers de donateurs et de détenteurs de la carte Nature Visa Desjardins et des nombreuses entreprises privées que la Fondation soutient depuis 1987 plus de 2 000 organismes partout au Québec, créant un véritable mouvement faunique.

- 30 -

Source :
Mme Geneviève Lacroix
Coordonnatrice de projets
418 644-7926, poste 139
genevieve.lacroix@fondationdelafaune.qc.ca

Renseignements :
Mme Christine Bélanger
Coordonnatrice de projets
418 644-7926, poste 123
christine.belanger@fondationdelafaune.qc.ca


Télécharger ce communiqué (111,44 Ko)
Design Web par Acolyte