À la une

TRENTE-ET-UNE INITIATIVES POUR AMÉLIORER LA QUALITÉ DES HABITATS DE L’OMBLE DE FONTAINE

16 avril 2015
La Fondation de la faune du Québec est heureuse d’annoncer les 31 nouveaux projets qui recevront une aide financière du programme Amélioration de la qualité des habitats aquatiques (AQHA) - volet frayères pour un montant total de 124 507 $. Ainsi, dix-neuf promoteurs répartis dans sept régions du Québec réaliseront des études ou des aménagements fauniques dédiés à l’omble de fontaine, aussi appelée truite mouchetée.

Les projets se divisent en deux types : une étude pour déterminer les interventions à effectuer afin d’améliorer les habitats de reproduction de l’omble de fontaine et des aménagements sur le terrain, comme le nettoyage de cours d’eau et le démantèlement de barrages de castor pour assurer la libre circulation du poisson, ou l’aménagement de seuils et la création de frayères afin d’optimiser les habitats de reproduction pour cette truite.

« Ces interventions simples et concrètes s’avèrent très profitables pour la truite mouchetée et sont aussi des actions qui bénéficieront aux amateurs de pêche sportive, puisque ce poisson reste l’un des plus recherchés par les pêcheurs québécois, souligne le président-directeur général de la Fondation, M. André Martin. Plusieurs associations de pêcheurs, réserves fauniques, zecs, pourvoiries et autres organisations s’engagent donc à améliorer les habitats de l’omble de fontaine, en plus de favoriser la biodiversité dans leur région respective. »

Le programme d’Amélioration de la qualité des habitats aquatiques permet la réalisation de travaux qui visent à conserver, à améliorer ou à restaurer l’habitat du poisson. Ce programme se divise en trois volets : les volets principal et entretien qui soutiennent des projets d’aménagement pour toutes les espèces de poissons, et le volet frayère qui vise spécifiquement de petits travaux d’aménagement dédiés à l’omble de fontaine.


À propos
La Fondation de la faune du Québec a pour mission de promouvoir la conservation et la mise en valeur de la faune et de ses habitats. C’est grâce à la contribution de plus d’un million de chasseurs, de pêcheurs et de trappeurs du Québec, des milliers de donateurs et de détenteurs de la carte Nature Visa Desjardins et des nombreuses entreprises privées que la Fondation soutient depuis 1987 plus de 2 000 organismes partout au Québec, créant un véritable mouvement faunique.

- 30 -

Source et renseignements :
Mme Geneviève Lacroix
Coordonnatrice de projets
418 644-7926, poste 139
genevieve.lacroix@fondationdelafaune.qc.ca


Télécharger ce communiqué (110,03 Ko)
Design Web par Acolyte