À la une

LA PERCHAUDE DU LAC ST-PIERRE BÉNÉFICIE DE NOUVEAUX LIEUX DE FRAI

23 juillet 2015
Le Conseil des Abénakis d'Odanak travaille depuis l’été 2014 à réaliser des aménagements qui favoriseront la reproduction de la perchaude du lac Saint-Pierre, grâce au soutien financier de la Fondation de la faune du Québec et son programme d’Amélioration de la qualité des habitats aquatiques (AQHA).

La situation de la perchaude du lac Saint-Pierre est critique; un arrêt complet de toute pêche de cette espèce est en vigueur depuis mai 2012 pour cinq ans. Son déclin est principalement attribuable à la dégradation de l'habitat de frai et de la croissance des jeunes dans le lac Saint-Pierre.

Le projet du Bureau environnement et terre d’Odanak consiste à aménager un ruisseau afin de redonner accès à la perchaude de la rivière Saint-François à un ancien site de frayères constitué de marais d’une grande richesse. À l’été 2014, un nouveau ruisseau plus long et moins abrupt a remplacé l’ancien. Les pentes du nouveau cours d’eau ont été aplanies et stabilisées par des végétaux.

En avril 2015, des verveux (engins de pêche) ont été installés dans les deux extrémités du nouveau cours d’eau créé afin d’observer si les perchaudes pouvaient circuler librement entre la rivière Saint-François et le marais de frai. Les captures effectuées ont démontré que les habitats créés ont effectivement permis une circulation efficace des perchaudes, ce qui devrait contribuer à rétablir cette population qui est en difficulté au lac Saint-Pierre.

Comme le mentionnait André Martin, président-directeur général de la Fondation de la faune, ce projet est très intéressant et devrait servir de modèle, car « en plus d’améliorer la circulation du poisson en rendant à nouveau accessible un site de frai, les travaux s’attaquent à la perte d’habitats de la perchaude en protégeant les herbiers du lac Saint-Pierre et en restaurant ou en récréant des milieux humides, riches en biodiversité. »

À propos
La Fondation de la faune du Québec a pour mission de promouvoir la conservation et la mise en valeur de la faune et de ses habitats. C’est grâce à la contribution de plus d’un million de chasseurs, de pêcheurs et de trappeurs du Québec, de milliers de donateurs et de nombreuses entreprises privées que la Fondation soutient depuis 1987 plus de 2 000 organismes partout au Québec, créant un véritable mouvement faunique.

Le Bureau environnement et terre du Conseil des Abénakis d’Odanak s’investit dans la communauté autochtone d’Odanak ainsi que dans sa région (le Bas-Saint-François dans le Centre-du-Québec) afin d’améliorer la qualité de son environnement et de venir en aide aux espèces en péril.

Source :
Mme Geneviève Roy
Directrice des communications et de la collecte de fonds
418 644-7926, poste 135
genevieve.roy@fondationdelafaune.qc.ca


Renseignements :
Mme Annabelle Avery
Coordonnatrice de projets
418 644-7926, poste 120
annabelle.avery@fondationdelafaune.qc.ca

et

Mme Émilie Paquin
Biologiste
Bureau environnement et terre d’Odanak
450 568-6363 poste 201
odanakenvironnement@gmail.com










Télécharger ce communiqué (113,01 Ko)
Design Web par Acolyte