À la une

TROIS ANNÉES D’INITIATIVES CONSACRÉES À LA CONSERVATION DES HABITATS FAUNIQUES EN MILIEU AGRICOLE

17 septembre 2015
L’Organisme de bassin versant de la rivière Matapédia-Restigouche (OBVMR) vient de terminer la troisième phase d’un vaste projet de conservation volontaire des habitats fauniques en milieu agricole dans le bassin versant sud du lac Matapédia, en Gaspésie, grâce au soutien financier de la Fondation de la faune.

Débuté en 2012, le projet a d’abord permis la caractérisation du terrain pour ensuite produire des cartes identifiant les différents éléments de la biodiversité et les milieux sensibles à conserver. À partir de ces cartes, des cahiers du propriétaire personnalisés ont été élaborés en vue de présenter aux producteurs agricoles un plan d’action pour intégrer la protection des habitats fauniques dans leurs activités courantes. Quinze producteurs ont reçu leur cahier et ont également signé une entente de conservation. L’OBVMR a débuté la réalisation des interventions sur le terrain, par exemple le réaménagement des bandes riveraines, avec six d’entre eux.

Plusieurs autres activités ont enrichi le projet au cours des trois années, notamment trois ateliers de formation et de sensibilisation, deux bulletins d’information distribués aux producteurs agricoles concernés et une étude du lac Orignal qui a permis de cibler les interventions à réaliser pour diminuer l’apport excessif de sédiments dans l’habitat de l’omble de fontaine. De plus, un site de démonstration avec des panneaux d’information a été créé ; il constitue le premier milieu humide restauré dans la vallée.

« Ce projet représente bien les initiatives qui peuvent être financées par le programme de Mise en valeur de la biodiversité en milieu agricole de la Fondation, souligne André Martin, président-directeur général de la Fondation de la faune. L’OBVMR a su faire une différence par ses nombreuses actions concertées et la qualité de son travail auprès des producteurs agricoles. Les bénéfices pour les habitats fauniques sont bien réels, puisque les acteurs du territoire sont maintenant informés, et pour plusieurs, engagés. »

Le programme de Mise en valeur de la biodiversité en milieu agricole vise à améliorer la qualité des habitats fauniques dans les bassins versants en milieu agricole, à encourager l’engagement des producteurs agricoles envers la protection et l’amélioration des habitats fauniques et à favoriser la concertation entre les intervenants agricoles.


À propos
La Fondation de la faune du Québec a pour mission de promouvoir la conservation et la mise en valeur de la faune et de ses habitats. C’est grâce à la contribution de plus d’un million de chasseurs, de pêcheurs et de trappeurs du Québec, de milliers de donateurs et de nombreuses entreprises privées que la Fondation soutient depuis 1987 plus de 2 000 organismes partout au Québec, créant un véritable mouvement faunique.

L'approche privilégiée par l'Organisme de bassin versant de la rivière Matapédia-Restigouche est celle de promouvoir la gestion intégrée des ressources en concertation avec les acteurs du milieu. Le but est d'assurer la protection, la restauration et la mise en valeur de la cohabitation entre les richesses aquatiques et les différents secteurs d’activités du bassin versant.

- 30 -


Source et renseignements :
Mme Geneviève Lacroix
Coordonnatrice de projets
418 644-7926, poste 139
genevieve.lacroix@fondationdelafaune.qc.ca


Mme Mireille Chalifour
Directrice générale
Organisme de bassin versant Matapédia-Restigouche
418-756-6115 poste 7013
agroenv@matapediarestigouche.org













Télécharger ce communiqué (83,46 Ko)
Design Web par Acolyte