À la une

ENSEMBLE NOUS PROTÉGEONS LES ZONES PÉRIPHÉRIQUES AUTOUR DES PARCS !

12 novembre 2015
La Fondation de la faune du Québec est heureuse d’annoncer qu’elle réalisera sous peu un projet visant à consolider la protection des habitats fauniques en périphérie des parcs nationaux du sud du Québec en partenariat avec la Société des établissements de plein air du Québec (Sépaq) et avec la collaboration des organismes de conservation des régions concernées. Ce projet bénéficie d’une aide financière de 220 000 $ du Programme d’intendance de l’habitat pour les espèces en péril (PIH) d’Environnement Canada.

Les parcs nationaux ont pour mission de protéger des environnements naturels représentatifs du patrimoine d'un territoire, mais ils font aussi partie d'écosystèmes plus larges. La protection des parcs gagne donc à être harmonisée avec celle des terres environnantes, de façon à favoriser l'intégrité écologique des milieux naturels dans lesquels ils sont situés et à éviter que ces noyaux de conservation ne deviennent isolés.

La première phase du projet consistera à acquérir une meilleure connaissance des enjeux des zones périphériques autour des parcs et à identifier les milieux de vie des espèces fauniques et floristiques, notamment celles qui sont en danger. Lorsque les territoires visés auront été caractérisés, les acteurs locaux seront mobilisés et invités à participer à la mise en œuvre d’un plan d’action. Pour ce faire, la Fondation travaillera en partenariat avec les équipes des parcs de la Yamaska, du mont Saint-Bruno, du mont Orford, du mont Mégantic et de Frontenac afin de mettre en place des mesures d’intendance privée, comme la conservation volontaire et la signature d’ententes légales qui contribueront à assurer une meilleure intégrité écologique des parcs et de leur environnement.

« Une nouvelle forme de collaboration s’instaure avec la Sépaq et les organismes de conservation. Notre objectif commun est de mettre en place une méthode et une expertise que d’autres parcs du réseau et leurs partenaires pourront utiliser afin de protéger l’intégrité de leur territoire respectif et de favoriser la protection de l’habitat de plusieurs espèces fauniques dont certaines sont en situation précaire au Québec, souligne André Martin, président-directeur général de la Fondation de la faune du Québec. Nous remercions Environnement Canada pour le soutien accordé à ce projet. »

À propos
La Fondation de la faune du Québec a pour mission de promouvoir la conservation et la mise en valeur de la faune et de ses habitats. C’est grâce à la contribution de plus d’un million de chasseurs, de pêcheurs et de trappeurs du Québec, de milliers de donateurs et de nombreuses entreprises privées que la Fondation soutient depuis 1987 plus de 2 000 organismes partout au Québec, créant un véritable mouvement faunique.

- 30 -


Source :
Mme Geneviève Roy
Directrice des communications et de la collecte de fonds
418 644-7926, poste 135
genevieve.roy@fondationdelafaune.qc.ca

Renseignements :
Mme Christine Bélanger
Coordonnatrice de projets
418 644-7926, poste 123
christine.belanger@fondationdelafaune.qc.ca

Télécharger ce communiqué (128,37 Ko)
Design Web par Acolyte