À la une

PLUS DE 18 000 PÊCHEURS EN HERBE TAQUINERONT LE POISSON CET ÉTÉ

5 mai 2016
À l’été 2016, plus de 18 000 jeunes participeront à une journée d’initiation à la pêche lors d’activités organisées dans le cadre du programme Pêche en herbe de la Fondation de la faune du Québec, en collaboration avec Canadian Tire, partenaire principal du programme, et du ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP). Depuis sa création en 1997, le programme Pêche en herbe a permis d’initier près de 250 000 jeunes.

Cliquer ici pour voir la liste des activités Pêche en herbe à l’été 2016.

La Fondation de la faune fournira le matériel nécessaire à plus de 225 organismes provenant de toutes les régions du Québec pour l’organisation et la tenue d’une activité de pêche offerte aux jeunes de 9 à 12 ans. Les organisations s’engagent à leur offrir une formation portant, entre autres, sur l’habitat du poisson, les techniques de pêche, les conseils de sécurité, la protection de l’environnement et l’éthique du pêcheur. Avec l’autorisation du MFFP, chaque jeune pêcheur recevra un certificat Pêche en herbe qui lui tiendra lieu de permis de pêche jusqu’à ce qu’il atteigne l’âge de 18 ans. De plus, tous les jeunes pêcheurs recevront une canne à pêche et des leurres pour taquiner le poisson.

Cette année encore, les profits amassés par l’Encan faune et nature ont été investis dans le programme Pêche en herbe, en plus du montant habituel prélevé sur les permis de pêche, permettant ainsi d’acquérir le matériel requis pour l’initiation des jeunes.

« La Fondation est fière de s’associer aux organisations qui permettent à nos jeunes de découvrir les rudiments et les plaisirs de la pêche, et espère que ces jeunes apprentis deviendront des pêcheurs aguerris », souligne André Martin, président-directeur général de la Fondation de la faune.

En nouveauté cette année, le volet urbain du programme Pêche en herbe permettra à quatre organisations de recevoir une aide financière en plus du matériel habituel. Ces organismes initieront plus de 1 000 jeunes chacun provenant de  grandes villes de plus de 100 000 habitants. L’objectif est d’augmenter l’accès à la pêche chez les jeunes des villes qui ont moins de contacts avec l’activité. Ainsi, Éco-Nature à Laval, le Groupe uni des éducateurs-naturalistes et professionnels en environnement (GUEPE) à Montréal, la Fondation pour la sauvegarde de la truite mouchetée et le Groupe d’écosurveillance de l’eau à Québec initieront plus de 5 800 jeunes citadins.

Il est à noter que 130 organisations acceptent les inscriptions de jeunes du grand public pour leur activité Pêche en herbe. Pour obtenir des informations supplémentaires sur une activité ou pour inscrire un jeune, il suffit de communiquer directement avec les organisations. Leurs coordonnées se trouvent dans la liste des projets.


À propos
La Fondation de la faune du Québec a pour mission de promouvoir la conservation et la mise en valeur de la faune et de ses habitats. C’est grâce à la contribution de plus d’un million de chasseurs, de pêcheurs et de trappeurs du Québec, de milliers de donateurs et de nombreuses entreprises privées que la Fondation soutient depuis 1987 plus de 2 000 organismes partout au Québec, créant un véritable mouvement faunique.

- 30 -


Source et renseignements :
Mme Geneviève Lacroix
Coordonnatrice de projets et responsable du programme Pêche en herbe
418 644-7926, poste 139
genevieve.lacroix@fondationdelafaune.qc.ca


Télécharger ce communiqué (968,57 Ko)
Design Web par Acolyte