À la une

LA FONDATION DE LA FAUNE, PARTENAIRE DE LA CAMPAGNE « OPÉRATION BANDES RIVERAINES »

22 mars 2017
En cette journée mondiale de l’eau, la Fondation de la faune du Québec est fière d’annoncer sa contribution à la campagne « Opération bandes riveraines », lancée par l’Union des producteurs agricoles (UPA) hier soir à Longueuil en présence de partenaires et d’organismes intéressés par les questions environnementales.

Cette campagne de deux ans vise à sensibiliser le monde de l’agriculture québécoise à la protection des cours d’eau qui traversent et alimentent les terres agricoles. L’UPA, de concert avec ses fédérations régionales et ses syndicats locaux, compte ainsi encourager les actions sur le terrain en misant sur les avantages agronomiques, environnementaux, économiques et fauniques reliés au maintien d’une bande riveraine aux abords des cours d’eau.

Dans le cadre de cette campagne de sensibilisation à laquelle participent aussi le Groupe Uniconseils, La Coop fédérée et Synagri, l’UPA met en ligne un site dédié entièrement aux bandes riveraines (www.bandesriveraines.quebec). Les producteurs ont désormais une véritable boîte à outils pour les accompagner dans la protection, l’aménagement et l’entretien des bandes riveraines. L’information que l’on y retrouve est simple, pertinente et adaptée à la réalité agricole. 

« Ce site Web, qui va regrouper et vulgariser tout le savoir-faire développé au cours des dernières années, est un prolongement des efforts menés conjointement par la Fondation de la faune, l’UPA et plusieurs partenaires depuis 2005. Nous sommes très heureux de soutenir cette initiative qui encourage les pratiques qui favorisent la cohabitation de la faune et des activités agricoles », soutient le président-directeur général de la Fondation de la faune du Québec, André Martin.

Rappelons que depuis 2005, la Fondation de la faune et l’UPA œuvrent en partenariat pour le développement d’une agriculture durable et respectueuse des habitats fauniques. Ensemble, elles ont mis sur les rails dix projets pilotes qui se sont réalisés à l’échelle de petits bassins versants de 2005 à 2010. Ces projets ont mobilisé 500 producteurs agricoles et plusieurs organismes locaux et provinciaux. Ils ont aussi donné naissance à un manuel d’accompagnement réunissant les connaissances et les techniques découlant de cette expérience.

Les résultats fauniques obtenus étant significatifs, la Fondation de la faune décidait en 2010 de lancer le programme de Mise en valeur de la biodiversité en milieu agricole afin de poursuivre sur cette bonne lancée. Depuis, les efforts conjugués de la Fondation, de l’UPA, des clubs conseils, des fédérations régionales de l’UPA, des organismes de bassins versants, des groupes de conservation, ainsi que des producteurs agricoles et de partenaires privés comme Syngenta, ont permis de soutenir financièrement 123 projets fauniques d’une valeur totale de 5,28 millions $ en milieu agricole.

Avec la campagne Opération bandes riveraines, l’UPA démontre une fois de plus son désir d’encourager les pratiques novatrices et la Fondation est très heureuse d’y y contribuer. En effet, « nous espérons que la campagne deviendra une source d’inspiration et de fierté et qu’elle donnera à d’autres le goût de s’engager avec nous dans la protection des cours d’eau et l’aménagement de bandes riveraines » a indiqué Marcel Groleau, président général de l’UPA.


À propos de la Fondation de la faune du Québec

La Fondation de la faune du Québec a pour mission de promouvoir la conservation et la mise en valeur de la faune et de ses habitats. C’est grâce à la contribution de plus d’un million de chasseurs, de pêcheurs et de trappeurs du Québec, de milliers de donateurs et de nombreuses entreprises privées que la Fondation soutient depuis 1987 plus de 2 000 organismes partout au Québec, créant un véritable mouvement faunique.

À propos de l’UPA
L’UPA est une organisation syndicale professionnelle qui a pignon sur rue dans chaque région du Québec. Sa mission est de promouvoir, défendre et développer les intérêts professionnels, économiques et sociaux des 41 000 producteurs et productrices agricoles et des 134 000 producteurs forestiers québécois. Les actions posées en matière de protection de la qualité de l’eau s’inscrivent tout naturellement dans le cheminement des producteurs agricoles, engagés depuis plus de 25 ans à réduire l’impact de leurs pratiques sur l’environnement.

– 30 –


Source :
Mme Geneviève Roy
Directrice des communications et de la collecte de fonds
Fondation de la faune du Québec
418 644-7926, poste 135
genevieve.roy@fondationdelafaune.qc.ca

Renseignements :
Mme Denise Audet
Conseillère aux communications
Union des producteurs agricoles du Québec
450 679-0540, poste 8835
daudet@upa.qc.ca

Télécharger ce communiqué (473,38 Ko)
Design Web par Acolyte