Partenariats d'affaires

Fonds d'investissements thématiques

Fonds des municipalités pour la biodiversité

Le Fonds des municipalités pour la biodiversité est une initiative de la Société pour la nature et les parcs du Canada, section Québec (SNAP Québec), réalisée en collaboration avec la Fondation de la faune du Québec. C’est un outil qui permet aux municipalités et aux villes de contribuer efficacement aux grands défis environnementaux, par la réalisation de projets de protection et d’amélioration des milieux naturels sur leur territoire.

Sur une base volontaire, chaque municipalité ou ville du Québec est invitée à contribuer au Fonds :
  • en versant un montant équivalent à 1 $ par ménage ou unité de taxation par année dans un fonds qui lui est réservé.
  • en utilisant les sommes accumulées pour réaliser des projets de protection des milieux naturels en collaboration avec des partenaires du milieu.

Un fonds à l'effet multiplicateur
Le Fonds des municipalités pour la biodiversité peut devenir un levier financier important auprès d’autres bailleurs de fonds :
  • La Fondation de la faune du Québec s’engage à contribuer, pour les années 2018 à 2021 inclusivement, au Fonds des municipalités pour la biodiversité pour un montant maximal de 100 000 $ par année afin d’apparier les sommes déposées par les municipalités.
  • La SNAP Québec et la Fondation de la faune poursuivent leurs efforts pour développer des partenariats avec des entreprises, des ministères ou des organismes intéressés à investir dans le développement du Fonds.
  • L’objectif à court terme vise à bonifier la mise de fonds des municipalités de 31,25 % et de faire évoluer à la hausse ce rendement grâce à la participation de tiers, tels que le gouvernement ou des partenaires privés.

Types de projets admissibles
  • Planification des interventions à l’échelle d’un territoire (ex. : plan de conservation des milieux naturels, étude d’avant-projet de protection et de restauration).
  • Protection et mise en valeur de milieux naturels (ex. : acquisition de terrains pour la conservation, panneaux d’interprétation dans des sentiers).
  • Restauration de milieux dégradés (ex. : restauration de milieux humides, travaux de stabilisation des berges, plantation d’arbres).
  • Conservation volontaire de milieux naturels particuliers (ex. : outils de sensibilisation et activités menant à la signature d’ententes de conservation avec des propriétaires privés).
  • Création de parcs régionaux ou d’aires protégées avec statut national de protection.
  • Création de corridors et connexion d’aires protégées existantes.

Documents liés aux demandes d'aide de ce programme :

Pour plus d'informations, contactez Christine Bélanger, coordonnatrice de projets à la Fondation de la faune du Québec au 418 644-7926, poste 123 ou à christine.belanger@fondationdelafaune.qc.ca.


Design Web par Acolyte